Le Comment

Comment vider le cache DNS depuis Google Chrome sur Windows


Partagez SVP!

Le vidage du cache DNS peut être un bon moyen pour libérer de l’espace sur votre disque dur, garantir une plus grande confidentialité, économiser la bande passante de votre connexion Internet et résoudre les erreurs de connexion que vous pourrez rencontrer avec Google Chrome et d’autres navigateurs.

vider le cache DNS depuis Google Chrome sur Windows

Ce procédé est très facile et peut être fait directement sur Google Chrome ou encore à partir d’une fenêtre d’invité de commande élevée sous Windows 7 et 8.

 

Qu’est-ce que le cache DNS ?

Lorsque vous demandez à votre navigateur Internet d’aller sur un site quelconque pour la première fois, la première opération qu’il effectue est la consultation de l’annuaire mondial des sites web pour trouver l’adresse IP de la machine qui héberge le site. Cet annuaire mondial ou base de données est stocké dans des machines dédiées dénommées « serveur DNS » (Domain Name System) qui fonctionnent avec un logiciel spécifique appelé « Bind » (Berkeley Internet Name Daemon). Cette base de données est copiée plusieurs fois et chaque fournisseur d’accès internet dispose d’une paire de serveur DNS (un principal et un autre en secours) qui réplique cet annuaire mondial.

Internet ne fonctionne pas sans serveur DNS. Les sites web sont hébergés ou stockés sur des ordinateurs appelés Serveurs. Internet fonctionne ainsi dans un mode « Client / Serveur » dans le sens où votre ordinateur est le client qui effectue des demandes appelées « Requêtes » lorsqu’il tente d’accéder à un site web.

Que ce soit Windows, Unix, IRIX, BOS ou Android, tous les systèmes d’exploitation conservent une petite mémoire locale appelée « Cache DNS » la liste de toutes les adresses IP (Internet Protocol) des sites web auxquels vous accédez. Le but principal de l’existence de cette base de données locale est de rendre plus facile pour votre ordinateur l’accès aux adresses IP de ces sites web lors de vos prochaines connexions. Lorsque l’adresse IP devient obsolète et le gestionnaire du site crée un nouveau serveur ou lorsque le site web bascule vers un nouveau serveur, des erreurs DNS peuvent surgir lorsque vous essayerez d’y accéder. En effet, le cache DNS bloque l’accès à ce site en le cherchant sur un ancien serveur où il ne se trouve plus.

Votre cache DNS peut également être corrompu en raison de l’utilisation continue et de l’accès aux sites avec une note de sécurité web basse. C’est à ce moment-là qu’un rendu du cache DNS est utile.

 

Qu’est-ce que le flushing ?

En rejoignant l’idée de la chasse d’eau et le fait de se débarrasser de toutes les eaux stockées dans le réservoir, un vidage de cache DNS permettra à votre ordinateur d’effacer toutes les informations existantes concernant les noms DNS et les adresses IP stockés. Après avoir effectué un flushing, si vous essayez d’accéder à un site web, votre ordinateur demandera toutes les nouvelles informations DNS et IP relatives à ce site, ce qui entraînera une navigation sans erreur.

Sachez que vider le cache DNS d’un navigateur n’efface absolument pas l’historique de navigation. Les historiques sont des données qualifiées de « traces internes » contrairement aux données de la mémoire cache qui sont des « traces externes ».

 

Videz le cache DNS depuis Google Chrome

Les navigateurs Internet comme Google Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera et Safari conservent une copie intégrale de toutes les pages web visitées sur sa mémoire cache. Pensez à vider régulièrement celle-ci pour économiser la bande passante de votre connexion Internet, car un cache bien paramétré contribue à l’efficacité des communications sur le réseau. De plus, vous pourrez obliger votre navigateur à acquérir des données fraîches pour remplacer les anciennes parfois malveillantes.

De nombreux sites contiennent effectivement des pièges sous forme de publicité, de fausse mise à jour d’une technologie ou d’élément essentiel lors d’un téléchargement et tentent d’implanter des virus dans votre ordinateur. Si vous rencontrez des problèmes de navigation liés au DNS, cela peut également vous amener à vider votre cache DNS à l’aide de votre navigateur Google Chrome ou autre. Pour résoudre ces problèmes, suivez les étapes suivantes :

  • Ouvrez Google Chrome et tapez cette adresse : chrome: //net-internals/#dns puis appuyez sur « Entrée ». Il devrait y avoir le nombre d’entrées actives et la liste contenant les détails de toutes les adresses IP que le cache DNS a récupérées et stockées. Vous pourrez y voir le nom d’enregistrement, le type d’enregistrement, la durée de vie, la longueur des données, la section et la référence de l’enregistrement.

chrome vider dns

  • Pour vider le cache DNS depuis votre navigateur Google Chrome, recherchez le bouton qui indique « Clear Host Cache » et cliquez dessus. Vous pouvez répéter cette opération plusieurs fois, mais une seule suffit. Vous remarquerez que le nombre d’entrée active passera à 0 et la liste des sites web accessibles sera effacée.
  • La prochaine étape consiste à effacer tous les « Sockets » en accédant à chrome://net-internals/#sockets ou en cliquant sur le menu déroulant en haut à gauche de l’écran et en sélectionnant « Sockets ». Une fois arrivée sur cette page, vous devrez cliquer sur toutes les options disponibles pour vous permettre de les effacer en totalité. Cliquez d’abord sur « Close idle sockets » puis sur « Flush socket pools ». Par ailleurs, vous pourrez aussi utiliser le menu déroulant situé sur le côté en haut à droite de l’écran pour refaire les deux actions après s’être rendu sur Chrome://net-internals/.

 

Flushing de DNS sous Windows 7 et 8

Le cache DNS se vide automatiquement toutes les 24 heures, mais avant ce délai, certaines connexions à des sites peuvent être bloquées si l’adresse IP a été modifiée. Il faut ainsi le vider manuellement. Commencez par lancer une fenêtre d’invité de commande élevée. Celle-ci se distingue d’une fenêtre d’invité de commande régulière grâce au nom inscrit en haut à gauche de la fenêtre qui indique « Administrator : Command Prompt ». Utiliser cette méthode vous permettra de contrôler votre ordinateur avec un accès illimité.

  • Si vous utilisez Windows 7, appuyez sur le bouton « Démarrer », puis tapez « cmd » dans la barre de recherche. Il suffit de faire un clic droit sur l’icône « Command Prompt » et d’appuyer sur « Run as administrator ».
  • Si vous utilisez Windows 8, utilisez l’option recherche de l’écran de démarrage et faites un clic droit pour ouvrir en tant qu’administrateur.

 

Une fois la fenêtre d’invité de commande ouverte sur votre Windows 7 ou 8, procédez maintenance au vidage du cache DNS. Tapez simplement « ipconfig/flushdns » et appuyez sur « Entrée ». Si le flushing a réussi, vous devrez apercevoir le message « Windows IP Configuration. Successfully flushed the DNS Resolver Cache. ». Si vous voulez vérifier manuellement que le cache DNS de votre ordinateur a été vidé, tapez la commande « ipconfig/displaydns » et appuyez sur « Entrée ».

ipconfig flush dns sur windows

Le message « Could not display the DNS Resolver Cache. » s’affichera, ce qui signifie qu’il n’y a plus rien à voir dans la mémoire cache. Si vous voulez voir apparaître quelque chose dans la mémoire cache, il vous suffit d’ouvrir Google Chrome, de revenir sur la fenêtre d’invité de commande et de saisir à nouveau « ipconfig/displaydns ». Comme tous les sites web auxquels vous accéderez apparaîtront comme une nouvelle entrée dans votre mémoire cache, vous pourrez désormais naviguer sur Internet sans risque d’erreur DNS.


Commentaires

comments




Loading...

Abonnez Vous A La Newsletter!

Abonnez vous à la newsletter et gagnez votre cadeau! Recevez ces trois livres gratuitement :

livres gratuits

* Comment prendre soin de votre peau
* Comment Développer Des Muscles Rapidement
* Comment choisir le meilleur produit minceur